lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  Admin le Ven 18 Mai - 0:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

1°) Si tu ne connais pas achète pas... Je ne connais pas j'achète pas....

2°) A quoi cela te fait penser ? A des lunettes à neiges ..... => Schneebrille.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ou sa version italienne : occhiale de neve (source : hors série n° 3 de la Gazette des uniformes, mais ???).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ce type de lunettes est inspiré des lunettes esquimaux, est existe depuis le 19éme...

3°) Et si on regarde de près :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Du zigzag... comme sur les speudo lunettes meyrowitch....Une peinture qui à un drôle d'aspect satinée...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

un système d'attache en élastique type "slip" d'aspect très loin de ceux des M2..., coupure nette pas d'altération du tissus au contact du caoutchouc vulcanisé ancien, vous savez celui qui fond, qui se cuit avec le temps...

Et la plus belle de toute....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Belle peinture satinée... A l'époque ont fait dans la peinture lice type cuite au four, voir au pinceau, le satinée c'est très chimique et très moderne....

Ce qui est le plus choquant c'est que la peinture ne présente pas de rayures alors que le drap est usée jusqu'à la trame. Drap de récupération ?

Du zigzag, vous savez ce que j'en pense....

Du Drap très usé, usé jusqu'à la trame, du fil coton très fin, regardé votre BH, vous me direz si les coutures ressemble à cela...

et les couture n'ont pas un point qui à lâché alors que le fil est fin et le drap est très usé. Et les élastiques sont neuf et le molleton pas encrasé...

Achat à gros risque.....


Dernière édition par Admin le Lun 21 Mai - 21:56, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin

Messages : 1574
Points : 6097
Réputation : 34
Date d'inscription : 16/04/2010

http://fake-hunter.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  verdun19 le Sam 19 Mai - 6:38

Il suffit de comparer avec le bon modèle dans le mirouze page 407.
avatar
verdun19

Messages : 258
Points : 3211
Réputation : 17
Date d'inscription : 18/04/2010

http://www.terraculturae.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  Admin le Dim 20 Mai - 19:31

verdun19 a écrit:Il suffit de comparer avec le bon modèle dans le mirouze page 407.

Je n'ai pas le Mirouze, donc, je ne peux pas comparer.

Peux tu en mettre un scan. Si tu cites les sources, ou je les rajouterai, cela sera e la pub gratuite et non pas une violation du droit de l'image (surtout que c'est dans un but non commercial).

De toutes les façons l'idée et d'acquérir les bons réflexes, ont à pas besoins d'avoir mille fois une pièces pour savoir s'il est bonne. il y à des règles de bases qui sont universelles.
avatar
Admin
Admin

Messages : 1574
Points : 6097
Réputation : 34
Date d'inscription : 16/04/2010

http://fake-hunter.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  verdun19 le Dim 20 Mai - 22:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

In : " L'Armée française dans la Première Guerre mondiale - Uniformes, équipements, armements Tome 2
Stéphane Dekerle, Laurent Mirouze".

Date de parution : 01/01/08
Editeur : Verlag Militaria
ISBN : 3-902526-21-1
EAN : 9783902526212
Format : Beau Livre
Présentation : Relié
Poids : 3,54 Kg

avatar
verdun19

Messages : 258
Points : 3211
Réputation : 17
Date d'inscription : 18/04/2010

http://www.terraculturae.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  Admin le Lun 21 Mai - 2:19

Merci Verdun19,

pour les photos, c'est impressionnant ce qu'elle se ressemblent, jusqu'aux points zizags en forme de patatoïde au niveau de l'épine nasale.

Ce qui me surprend, c'est les coutures des fixations des élastiques, elles sont très légère et ne devaient pas tenir très longtemps...

moins solide que le modèle Louzy et Lacam dont l'origine serait à chercher du côté des escrimeurs...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quoi qu'il en soit, il serait bon de connaître le musée et la date de rentré dans les collections des lunettes.
avatar
Admin
Admin

Messages : 1574
Points : 6097
Réputation : 34
Date d'inscription : 16/04/2010

http://fake-hunter.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  verdun19 le Lun 21 Mai - 5:12

Elles sont au musée du service de santé des armées à Paris, ce qui exclut pour moi un faux. Smile
avatar
verdun19

Messages : 258
Points : 3211
Réputation : 17
Date d'inscription : 18/04/2010

http://www.terraculturae.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  douaumont le Lun 21 Mai - 5:15

Je croyais que les coutures zig zag n'existaient pas pendant la 1ere guerre (un des leitmotivs d'ici) et la on voit bien sur la piece du musée de l'armée que ça a existé .
QUe doit on croire ?

douaumont

Messages : 57
Points : 2472
Réputation : 4
Date d'inscription : 13/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  Admin le Lun 21 Mai - 7:49

verdun19 a écrit:Elles sont au musée du service de santé des armées à Paris, ce qui exclut pour moi un faux. Smile

Je donnerai pas un blanc seins au musée, surtout à ceux dépendant de l'armée... J'y ai trop vu de substitution entre des bonne pièce et des copies faites par des collectionneurs, pas les plus petits... Et pour le sérieux non plus...

Pour la suite de la réponse, voir la réponse à Douamont...
avatar
Admin
Admin

Messages : 1574
Points : 6097
Réputation : 34
Date d'inscription : 16/04/2010

http://fake-hunter.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  Admin le Lun 21 Mai - 8:02

douaumont a écrit:Je croyais que les coutures zig zag n'existaient pas pendant la 1ere guerre (un des leitmotivs d'ici) et la on voit bien sur la piece du musée de l'armée que ça a existé .
QUe doit on croire ?

Les ponts zigzag existent en 1914-1918, mais les machines sont de types particuliers et très rare. C'est la platine qui bouge ce qui rend la couture même en ligne droite très hasardeuses, e qui explique l'échec commerciale de ces machines...En 1930 sont apparues les machines à bras mobile ou c'est l'aiguille qui bouge, c'est le modèle actuelle... Le succès a été au rendez vous.

Donc sur le modèle du début de siècle, le travail réalisé sur ces lunettes est impossible avec les machines du début de siècle.

Maintenant la vrais question est de dater ces lunettes.

Pourquoi du 14 ? Mais pardi, cest du bleu horizon... C'est comme celà qu'enfant j'ai pris un masque à gaz DP dans sa boite bleu pour du 14...
Et pour ce que j'ai vu des musées militaires, je dirai que les militaires sont des grands enfants...

Ces lunettes peuvent dater des années 25-35 sans pour autant être choquantes en BH, surtout que dans cette période la recherche sur les lunettes pare éclats et très en vogue dans les troupes blindés, voir le modèle produit en 1935 (B-LU).

Donc voilà, qui dit BH ne dit pas forcément 14-18. En 1940, il y à encore des unités en BH...

Il faut donc trouver les origines de ces lunettes, et pas forcément s’arrêter à l'étiquette du musée du service de santé. (pas celui de l'armée).








avatar
Admin
Admin

Messages : 1574
Points : 6097
Réputation : 34
Date d'inscription : 16/04/2010

http://fake-hunter.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  douaumont le Lun 21 Mai - 8:19

Donc si je comprends bien, les musées sont bourrés de copies, les livres écrit par des spécialistes se trompent .
Ça fait quand même un peu beaucoup, donc qui croire ?
Courtoisement
F

douaumont

Messages : 57
Points : 2472
Réputation : 4
Date d'inscription : 13/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  Admin le Lun 21 Mai - 8:58

douaumont a écrit:Donc si je comprends bien, les musées sont bourrés de copies, les livres écrit par des spécialistes se trompent .
Ça fait quand même un peu beaucoup, donc qui croire ?
Courtoisement
F

Je dis pas que les musées sont bourrés de copies, pour le cas des lunettes de ce poste, pour moi, rien ne prouve qu'elle soit bien de 14-18.

Le point qui fait dire que ce serait du 14-18 est l'emploi de tissus BH, hors ce tissus se rencontre, jusqu'en 1940. Si on rajoute à cela une technique de couture (zigzag) apparut dans les années 1930. Il me semble jusqu'à preuve du contraire, qu'il y a plus de raison de dire "postérieur" à 1918, que d'affirmer "bon de guerre".




Pour ce qui est du zigzag, celui qui n'en a pas dans sa collection, est loin d'avoir une collection de mauvaise qualité...

avatar
Admin
Admin

Messages : 1574
Points : 6097
Réputation : 34
Date d'inscription : 16/04/2010

http://fake-hunter.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  Admin le Lun 21 Mai - 22:02

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

545 euros pour des lunettes pare éclats, de datation incertaine. Pourquoi pas surtout si on s'intéresse à l'ABC de l'entre deux guerres.

Car au vue des techniques utilisés, cela laisse penser à un prototype année trente. La vérité doit se trouver dans les archives de la DGA. Car ce modèle a du être présenté au l'armée dans le cadre d'un marché.
avatar
Admin
Admin

Messages : 1574
Points : 6097
Réputation : 34
Date d'inscription : 16/04/2010

http://fake-hunter.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  douaumont le Mar 22 Mai - 5:35

Le modéle Terrier et Cousins est une quasi copie du modéle de lunettes Adrian, modéle confectionné en 1916.
tiens moi aussi j'ecris en rouge, l'argument "essai des années 30" me parait improbable voir même fantaisiste, ou est l'avantage de faire un prototype identique 20 ans plus tard d'un modéle qui existe deja ??
Courtoisement

douaumont

Messages : 57
Points : 2472
Réputation : 4
Date d'inscription : 13/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  Admin le Mar 22 Mai - 7:22

douaumont a écrit:Le modéle Terrier et Cousins est une quasi copie du modéle de lunettes Adrian, modéle confectionné en 1916.
tiens moi aussi j'ecris en rouge, l'argument "essai des années 30" me parait improbable voir même fantaisiste, ou est l'avantage de faire un prototype identique 20 ans plus tard d'un modéle qui existe deja ??
Courtoisement

Le principe du débat c'est l'argumentation, et comme vocifération n'est pas raison je demande à Douamont d'argumenter voir d'apporter des preuves sérieuses.

Je fais un rappel sur le zigzag :

"Un extrait en allemand de l'histoire de la machine à coudre :

Kaum beeinflusst wurde die Entwicklung der Haushaltsnähmaschine durch die Konstruktion der ersten deutschen Zickzacknähmaschine im Jahre 1882 durch John Kayser (englische und amerikanische gab es schon länger). Die Kaysersche Nähmaschine war zu umständlich und zu störanfällig. Die Zickzacknähmaschine setzte sich erst nach 1930 durch -

" la construction de la première Zickzacknähmaschine allemande en 1882 par John Kayser (anglais et américain l'avaient déjà mis au points avant). La machine Kaysersche à coudre était trop détaillé et trop fragile. Le Zickzacknähmaschine s'imposait seulement après 1930"."

Donc pour que ces lunettes soit postérieures à 1930, il faut que l'entreprise Terrier et Cousin possède une rarissime
zickzack machine de 1886, qui malgré la fragilité qui à conduit à son échec commercial, fonctionne encore au bout de 30 ans, et dont les pièces détachées se trouvent derrière le Noman'sland.
Très sérieusement la probabilité n'est pas nulle, elle est quand même très faible. Reste à prouver que la maison Terrier avait une zickzack machine...

Donc la probabilité la plus forte est année 30. Reste une faible proba pour qu'elles soient d'époque.

Reste à trouver un document datant de la période 1916-1918 présentant ces lunettes et le débats sera clos.

De toutes façons, c'est beaucoup de temps perdu pour des lunettes connues à deux exemplaires.

PS: je les mets en observations avec les pattes de col 440/IV.






avatar
Admin
Admin

Messages : 1574
Points : 6097
Réputation : 34
Date d'inscription : 16/04/2010

http://fake-hunter.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  douaumont le Mar 22 Mai - 7:39

C'est ta probabilité basé sur des faits empiriques que tu interpretes :
Recapitulons :
On a au musée de l'armée une paire de lunettes Cousin et Terrier presentée comme 1ere guerre mondiale : Tu dis que rien ne le prouve, soit.
Cette paire de lunettes est la copie conforme d'une conçue en 1916, elle n'apporte rien de mieux, est bleu horizon, et ressemble comme une soeur à celle de 1916 : Tu nous dis que c'est sans doute un prototype, OK
Donc, le musée se trompe, le gars ( qui est une pointure ) qui à écrit le bouquin se trompe, et toi sur une histoire de couture zig zag qui existait deja pendant la guerre, je te le rappelle, tu extrapoles une histoire d'impossibilité d'avoir cette machine, car trop fragile .
Je pense qu'au jeu des probabilités, cette paire de lunettes à plus de chance d'être de 14 qu'un improbable essai des années 30 .

douaumont

Messages : 57
Points : 2472
Réputation : 4
Date d'inscription : 13/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  douaumont le Mar 22 Mai - 7:46

Le probleme c'est que tu rejetes la doc quand elle ne t'arrange pas alors que tu la validerais si elle allait dans ton sens.
Dernierement à Salon de Provence à l'Emperi j'ai vu en vitrine des pattes d'epaules du 93, les fameuses en zig zag .
Leurs aspect neuf tranche avec celle d'a coté ramassées par les freres Brunon.
J'ai demandé quand elles avaient été données, c'était au debut des années 90 et pour les conservateurs elles étaient bonnes, même si j'avoue que l'aspect me laisse perplexe.
Que vas tu en conclure ?
Que les gars de TOUT les musées de France et de Navarre sont des incompetants ?
Que toi seul à la Verité ?
Tu devrais passer le concours de conservateur du patrimoine, une carriere mirifique t'attends .

douaumont

Messages : 57
Points : 2472
Réputation : 4
Date d'inscription : 13/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  douaumont le Mar 22 Mai - 8:03

C'est sans doute dans cet esprit que John Kayser, Kaiserlautern, créa sa machine combinées à point droit et à point zigzag, qu'il lança en 1882. Il s'agissait de la première machine de ce genre fonctionnant vraiment bien, et il la fit protéger par les brevets allemands Nos 20'879 et 22'071. Dans ce système, toute la plaque frontale, qui contient le porte-aiguille effectue un mouvement de va-et-vient transversal par rapport à l'avance de l'étoffe.

Malgré les avantages remarquables de cette construction, son succès fut médiocre. L'idée de la couture zigzag n'était d'ailleurs pas nouvelle. Preuve en soit le brevet américain No. 88'282, obtenu par Charles F. Dunbar, en date du 30 mars 1869 pour une machine dans laquelle un porte-aiguille logé dans un cadre effectuait un mouvement de va-et-vient par une came à deux directions, montée sur l'arbre de commande. Mais cette invention n'eut aucun succès. Une autre solution au problème de la couture zigzag fut proposée en 1879 par l'Américain Charles Fischer, solution selon laquelle c'était l'étoffe qui effectuait un mouvement latéral de va-et-vient. Il obtient pour cette méthode le brevet allemand No. 7'913. Son idée fut réalisée en 1935 par le Maisons allemandes Mundlos à Magdebourg, Adler et Phoenix à Bielefeld. En 1880, l'Américain Ewald Holmes utilisa le brevet allemand No. 10'792 sur une machine à point zigzag, dans laquelle c'est le porte-aiguille qui exécutait le mouvement de va-et-vient.

Cette méthode fut également mise à profit par la Maison Gritzner, Karlsruhe-Durlach. Mais c'est un allemand J. Wiedlinger de Hambourg qui fut le plus heureux en incluant, pour la première fois dans une machine à coudre, un cadre oscillant porteur du porteaiguille. En 1883, il plaçait sa machine sous la protection du brevet allemand No. 29'298. Ce brevet fut utilisé en Amérique par la Singer Manufacturing Company, qui renonça cependant à la navette longitudinale pour la remplacer par un boucleur à crochet tournant central. Grâce à cette machine Singer put s'assurer, pendant bien des années, un véritable monopole sur le marché

douaumont

Messages : 57
Points : 2472
Réputation : 4
Date d'inscription : 13/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  Admin le Mar 22 Mai - 8:10

douaumont a écrit:C'est ta probabilité basé sur des faits empiriques que tu interpretes :
Recapitulons :
Le gars ( qui est une pointure ) qui à écrit le bouquin se trompe, et toi sur une histoire de couture zig zag qui existait deja pendant la guerre,

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Une deux premières machines zickzack avec la singer : 1932... En 1916, la probabilité de trouvé une John Kayser de 1886 est quasiment nule.

Concernant la pointure, je te laisse chercher les post très critiques concernant ces ouvrages sur ce site : lagrandeguerre.cultureforum.net.
Pour ma part, photgraphier des pièces de musée, ne permet pas de ce dire autre chose que spécialiste de la photo.

Et de mémoire, je crois qu'il est passé deux fois sur Fake-hunter dans la rubrique bidouille en vente, la première fois, il a usé de son droit de réponse et la deuxième, cela concernait un pantalon de velours d'Amiens. La seconde des musettes marines nationales année soixante vendu comme bonne de guerre 14-18...

Pour ce qui est des musées, seul les musées nationaux sont références absolut. Et le musée que vous citez en références et le musée du service de santé des armées, qui est associatif, fonctionne par don et regroupement de pièces en possessions du SSA. Donc quelque soit la qualité de ce musée, une erreur est toujours possible.

Et si cela peut vous faire plaisir, je les classe probablement 14/18, datation à confirmer...




avatar
Admin
Admin

Messages : 1574
Points : 6097
Réputation : 34
Date d'inscription : 16/04/2010

http://fake-hunter.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  Admin le Mar 22 Mai - 8:21

douaumont a écrit:C'est sans doute dans cet esprit que John Kayser, Kaiserlautern, créa sa machine combinées à point droit et à point zigzag, qu'il lança en 1882. Il s'agissait de la première machine de ce genre fonctionnant vraiment bien, et il la fit protéger par les brevets allemands Nos 20'879 et 22'071. Dans ce système, toute la plaque frontale, qui contient le porte-aiguille effectue un mouvement de va-et-vient transversal par rapport à l'avance de l'étoffe.

Malgré les avantages remarquables de cette construction, son succès fut médiocre. L'idée de la couture zigzag n'était d'ailleurs pas nouvelle. Preuve en soit le brevet américain No. 88'282, obtenu par Charles F. Dunbar, en date du 30 mars 1869 pour une machine dans laquelle un porte-aiguille logé dans un cadre effectuait un mouvement de va-et-vient par une came à deux directions, montée sur l'arbre de commande. Mais cette invention n'eut aucun succès. Une autre solution au problème de la couture zigzag fut proposée en 1879 par l'Américain Charles Fischer, solution selon laquelle c'était l'étoffe qui effectuait un mouvement latéral de va-et-vient. Il obtient pour cette méthode le brevet allemand No. 7'913. Son idée fut réalisée en 1935 par les Maisons allemandes Mundlos à Magdebourg, Adler et Phoenix à Bielefeld. En 1880, l'Américain Ewald Holmes utilisa le brevet allemand No. 10'792 sur une machine à point zigzag, dans laquelle c'est le porte-aiguille qui exécutait le mouvement de va-et-vient.

Cette méthode fut également mise à profit par la Maison Gritzner, Karlsruhe-Durlach. Mais c'est un allemand J. Wiedlinger de Hambourg qui fut le plus heureux en incluant, pour la première fois dans une machine à coudre, un cadre oscillant porteur du porteaiguille. En 1883, il plaçait sa machine sous la protection du brevet allemand No. 29'298. Ce brevet fut utilisé en Amérique par la Singer Manufacturing Company, qui renonça cependant à la navette longitudinale pour la remplacer par un boucleur à crochet tournant central. Grâce à cette machine Singer put s'assurer, pendant bien des années, un véritable monopole sur le marché


Je rajoute les sources :http://www.cyberbricoleur.com/index.php?showtopic=1300022250, il faut toujours citer ses sources.

C'est pas très nouveau, les zick zack machine de singer date des années 1930. Vous noterez aussi que le brevet Fischer de 1879 à été seulement utilisé en 1935 par les Maisons allemandes Mundlos à Magdebourg, Adler et Phoenix à Bielefeld.
Comme quoi, brevet ne veux pas dire commercialisation...
Et on arrive toujours, même avec les arguments à charge que vous avancez, à zigzag = après 1930.


Dernière édition par Admin le Mer 23 Mai - 4:02, édité 2 fois
avatar
Admin
Admin

Messages : 1574
Points : 6097
Réputation : 34
Date d'inscription : 16/04/2010

http://fake-hunter.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

zigzagzigzagzigzagzigzagzigzagzigzagzigzagzigzagzigzagzigzagzigzagzigzag

Message  chamarouche le Mer 23 Mai - 3:21

Bonjour çà c'est du lancer d'aiguille..châs alors.. affraid
avatar
chamarouche

Messages : 964
Points : 4636
Réputation : 10
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  Admin le Mer 23 Mai - 3:47

douaumont a écrit:Le probleme c'est que tu rejetes la doc quand elle ne t'arrange pas alors que tu la validerais si elle allait dans ton sens.
Mais non, ton poste sur l'histoire des machines à coudre me va bien...Wink

douaumont a écrit:Dernierement à Salon de Provence à l'Emperi j'ai vu en vitrine des pattes d'epaules du 93, les fameuses en zig zag .
Leurs aspect neuf tranche avec celle d'a coté ramassées par les freres Brunon.
J'ai demandé quand elles avaient été données, c'était au debut des années 90 et pour les conservateurs elles étaient bonnes, même si j'avoue que l'aspect me laisse perplexe.
Que vas tu en conclure ?

Les fameux Zigzag, sont les couvres casque du 73 (j'en ai un dans ma collection de faux), 51, 15, et autre permutation zigzag...

http://fake-hunter.forum-actif.net/t779-pattes-d-epaules-copies?highlight=pattes+d+%C3%A9paule

Qu'elles contiennent 20 % d’acrylique, que sont des copies... Que le don, n'est peut être désintéressé, peut être voulait on les légitimer... J'ai la nostalgie, du temps ou les magazines servaient à cela.


[/quote]Que les gars de TOUT les musées de France et de Navarre sont des incompetants ?
Que toi seul à la Verité ?
Tu devrais passer le concours de conservateur du patrimoine, une carriere mirifique t'attends .[/quote]

Mais non, ce poste, me donne une nouvelle idée de défi Wink......

Plus sérieusement, le 14-18, aucun Musée n'en voulait avant les années 1990. Les musées de l'armée en rentraient, en fonction des dons et ensuite direction les réserves et tous les aléa qui vont avec. Les particulier apportent les objets en disant voilà c'est à mon grand père, il à fait 14... Pour avoir une idée des références familiales, elles sont du niveaux des puciers, combien des fois avec des amis ont a pris des fous rires devant les objets que l'on nous présentait.

Il faut rester prudent, il y à beaucoup à découvrir, les choses évolues avec le temps, il n'y a qu' à relire les magazines de militaria des années 80 pour s'en rendre compte....


Dernière édition par Admin le Mer 23 Mai - 19:12, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin

Messages : 1574
Points : 6097
Réputation : 34
Date d'inscription : 16/04/2010

http://fake-hunter.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  douaumont le Mer 23 Mai - 5:53

Les choses evoluent avec le temps, mais je trouve que tu es parfois hyper peremptoire .
Que tu sois mefiant à juste titre certes, mais parfois tu as la paranoia facile .

PS : et les trucs ou me mets des points negatifs parce que je ne suis pas d'accord avec la doxa en cours c'est un peu pueril.
Je vais te laisser à ton site Frederic, ça me parait mieux pour tout le monde .

douaumont

Messages : 57
Points : 2472
Réputation : 4
Date d'inscription : 13/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  Admin le Mer 23 Mai - 19:46

douaumont a écrit:Les choses evoluent avec le temps, mais je trouve que tu es parfois hyper peremptoire .
Que tu sois mefiant à juste titre certes, mais parfois tu as la paranoia facile .

PS : et les trucs ou me mets des points negatifs parce que je ne suis pas d'accord avec la doxa en cours c'est un peu pueril.
Je vais te laisser à ton site Frederic, ça me parait mieux pour tout le monde .

La péremption : Qui affirme ses opinions sans autres considérations, sans réplique possible.

Sans autres considérations : pas du tout, je suis ouvert à tout autres opinions, je serais heureux, le jours on on m'apportera des preuves irréfutable sur le zick zack.

Sans répliques possibles : c'est faux, sur ce site on à jamais banni personne, même pas Petit Louis, qui ne délivrait pourtant qu'un flot d'insultes...

Je ne suis pas paranoïaque, je suis méfiant, peut être parfois peut choquer certaine personne peut familière avec la bidouille, le faux.
Je suis juste stupide, au lieux de m'enrichir dans la bidouille, je la dénonce et passe pour un illuminé...
Néanmoins, la démarche ne me semble pas si stupide que cela car, on à de plus en plus de mal à trouver des bidouilles pour alimenter ce site.

Il n'y pas de Doxa, sur ce site, nous sommes l'anti-doxa...

Et pour les points négatif, il faut pas être puéril, ni susceptible.

Et pour conclure : Même si c'est lunette n'avait pas de zigzag, j'aurais été aussi réticent devant un drap très usé et des œilleton métallique sans rayure, sans trace d’utilisation... J'aurai eu du mal à m'expliquer pourquoi prendre du drap élimer pour un article de protection...

Fake hunter n'est pas un puits de science infaillible (on doit en dire des conneries et surtout moi), mais une méthode d'approches succinctes et facilement assimilable pour permettre à tous et surtout les débutants d'acquérir les réflexes pour ne pas êtres et devenir des pigeons.

J'ai le souvenir d'un jeune collectionneur du petit milieu chambérien, que tous les collectionneurs établis appelait la victime, car ils lui refilaient toute leurs gloutes (faux, bidouilles) et quand une merde sortait tous disait en coeur encore une merde pour la victime.

Eh oui la collection, c'est malheureusement cela...




avatar
Admin
Admin

Messages : 1574
Points : 6097
Réputation : 34
Date d'inscription : 16/04/2010

http://fake-hunter.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  douaumont le Jeu 24 Mai - 0:09

Ton numero de chevalier blanc de la collection serait valable si tu n'avançais pas à visage masqué .
Combien de fois t'ai je vu denoncer une piece qui franchement était sans doute bonne ?
Au moins deux fois je t'ai vu te planter dans les grandes largeurs et je n'étais pas le seul à le penser .
Que tu ais denonçé quelques margoulins soit, mais tu t'es acharné sur eux, demandant la curée (ce que j'execre) alors que prevenir une fois ou deux était largement suffisant .
De plus ta phrase "Néanmoins, la démarche ne me semble pas si stupide que cela car, on à de plus en plus de mal à trouver des bidouilles pour alimenter ce site" est d'une vanité sans fin, ton site est à peine regardé par 5 personnes par jour, regarde les sujets, personne ne participe, car tu as fait fuir les gens qui auraient pu dire des choses interessantes par ton coté peremptoire 'je me repete) et pédant.
Comme tu as pu le deviner entre les lignes, je sais en plus qui tu es, et c'est super marrant de voir les efforts que tu fais pour ne pas être "demasqué" comme si tu risquais quelque chose.
Mais pas d'inquietude, Frederic, je saurai rester courtois, et ne pas reveler ton patronyme .
La bise.

douaumont

Messages : 57
Points : 2472
Réputation : 4
Date d'inscription : 13/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  douaumont le Jeu 24 Mai - 23:37

Mince j'ai toujours cru que tu t'appelais Fredo, alors qu'en fait c'est Laurent .
Courtoisement .

douaumont

Messages : 57
Points : 2472
Réputation : 4
Date d'inscription : 13/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: lunettes pare-éclats Terrier 1916-1918 Trés rare !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum