les croix de fer : les bonnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les croix de fer : les bonnes

Message  Admin le Sam 17 Avr - 6:19

bonjour,

Règles de base

La croix de fer (Eisenes Kreuz : EK) est fabriquée en trois parties, le centre comme le nom de la décoration l'indique est une croix en fer (d'où le "centre magnétique"). Cette partie est enchâssée entre deux parties formant la "ceinture" argentée de la décoration. Cette partie est soit en métal argenté ou en argent.
L'EK2 fut distribué 5.215.855 fois entre 1914 et 1918.
L'EK1 quant à elle à 218.000 exemplaire.

vue montrant la séparation entre les deux parties de la ceinture :



comparaison avec une copie de basse qualité en une partie :




Les fabricants

La marque des fabriquant se retrouve généralement sur l'anneau pour les EK2 et sur l'épingle ou le dos de la décoration pour les EK1

avant de signaler les faux voici la liste des fabricant connus, cela vous permettra de faire un pré-tri :

Marque Fabricant
*
A : F.W. Assman & Soehne, Lüdenscheid




*
AWS : A. Werner & Sohne, Berlin
*
BD Bernhard Dietrich, Altenburg
*
CD Carl Dillenius, Pforzheim
*
CD 800 Carl Dillenius, Pforzheim




Les deux inscriptions CD 800 et 800 CD cohabitent, le fabricant est CD et 800 est le "titre" de la qualité de l'argent (80 % d'argent et 20 % d'alliage).

*
Deschler & Sohn : Deschler & Sohn Abzeichenfabrik, Muenchen : cette entrepise d' Innsbruck a été crée en 1856 et existe toujours? Elle à donc produit des modèle 1957 et des WW1 après cette date




*
Deutscher Offizierverein Deutsches Offizierverein, Berlin
*
D.R.G.M. 653146 Deutsches Reichs- Gebrauchs-Muster 653146 Paul Meybauer, Berlin
*
FO Friedrich Orth,Wien
*
Fr : Friedlaender,Berlin



*
FR Frank & Reif, Stuttgart
*
FR. SEDLATZEK BLN S.W.68 Friedrich Sedlatzek,Berlin
*
FW Franz Xaver Wimmer, Muenchen
*
G Godet & Sohn, Berlin
*
GD Godet & Sohn, Berlin
*
H : Hossauer, Berlin



*
J C.E. Juncker, Berlin
*
JW Johann Wagner & Sohn, Berlin



*
JWS Johann Wagner & Sohn, Berlin



*
K A.E.Kachert, Wien
*
KM Koenigliches Muenzamt Abteilung Orden, Stuttgart
*
KM.800 Koenigliches Muenzamt Abteilung Orden, Stuttgart
*
K.M.st Koenigliches Muenzamt Abteilung Orden, Stuttgart
*
KO : Koenigliches Muenzamt Orden, Berlin









*
KO 800 Koenigliches Muenzamt Orden, Berlin
*
K.M.S.T. Kriegsministerium Standesamt, Berlin
*
M. HANSEN D.R.G.M. 65006 Deutsches Reichs-Gebrauchs-Muster 65006, Berlin



*
N Neuhaus & Soehne, Berlin




*
Paul H. Paul Hossauer, Berlin
*
R Alfred Roesner, Dresden



*
S Heinrich Schneider, Dresden



Marquage dans le sens non conforme et avec une typographie différente ??? Faux ou fabrication postérieure : à vérifier



*
S-W Sy & Wagner, Berlin



*
W Wagner, Berlin
*
Wa Wagner, Berlin
*
Wilm H.J. Wilm, Hof- und Silberschmiede, Berlin





*
Wilm 800 H.J. Wilm, Hof- und Silberschmiede, Berlin
*
WS Walter & Schot, Berlin :

*
W&S Wagner & Sohn, Berlin




*
Wu-S Wagner & Sohn, Berlin



*
Z Zeich, Berlin




*
ZS Zesch, Stuttgart


Dernière édition par Admin le Ven 4 Juin - 1:41, édité 28 fois
avatar
Admin
Admin

Messages : 1574
Points : 6038
Réputation : 34
Date d'inscription : 16/04/2010

http://fake-hunter.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Marques inconnues: serait dû à la destruction des archives en 1945

Message  Admin le Ven 4 Juin - 1:40

Fabricant non identifier :

Marques inconnues: serait dû à la destruction des archives en 1945......

AP, B, C, CR, D, E, ED, EW,F, HB, HB.800, HBG, H.B.O, K, K 800, K5, K.A.G., KAW, KD, KP, KM, L, LM, LV, LV26, LV11, LW. M, M+, +M+, +M+O, MEH, MFH, MM, O, OSM, Pr, PS, R.SCH, RW, T, U, V, WMS, Wo, Y.

*
B



*
D ?



*

DRGM 65006 : ce fabriquant n'apparait sur aucun listing connu à ce jour.



voici un exemplaire daté :



la traduction du texte est : (dans le souhait d'un) retour à la maison toujours chanceux, nouvelle année 1917 Otto.

Mais la "police" du texte prête à interrogation, car : "Dans la période nationaliste de la fin du XIXe siècle, les écritures "latines" furent considérées comme non-germaniques voire non-aryennes, entraînant de nombreuses créations de polices de caractères. Ce mouvement culmina avec la standardisation de l'écriture manuscrite en 1915 dans l'enseignement scolaire. Un autre nom allemand de cette graphie est Sütterlin (ou Suetterlin). C'est en effet L. Suetterlin (1865-1917) qui établit la norme d'écriture manuscrite. Mais le 3 janvier 1941, un décret signé Martin Bormann abolit cet usage, l'écriture fraktur ayant selon les nazis "des origines juives". L'écriture "romane" était vue comme symbole de la "Nouvelle Europe" que les nazis souhaitaient "construire". C'est donc sans connaître cela que les vainqueurs de 1945 prohibèrent son usage dans l'Allemagne occupée. "


EW :




K.A.G. :



K.M.



M.F.H.



M.M. :



PS.




R Sch :



R W :




et voici une basse de données fort intéressante :

http://www.chevallet.eu/Documents/Code%20croix%20de%20Fer.pdf
avatar
Admin
Admin

Messages : 1574
Points : 6038
Réputation : 34
Date d'inscription : 16/04/2010

http://fake-hunter.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: les croix de fer : les bonnes

Message  snoopy le Sam 7 Jan - 2:03

Bonjour!
Merci pour ce dossier très très enrichissant!
Cdt PC

snoopy

Messages : 1
Points : 1997
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: les croix de fer : les bonnes

Message  F.H. le Dim 8 Jan - 11:02

Merci ! Celui-là va servir ... Cool

F.H.

Messages : 2
Points : 2213
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: les croix de fer : les bonnes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum